Description du projet

29/07/2021

Le point sur la vaccination contre la COVID-19 dans les cabinets de MG

La vaccination contre la COVID-19 (enfin !) autorisée dans les cabinets bruxellois

Si nos confrères bruxellois ont depuis le 19/07 la possibilité de vacciner leurs patients contre la COVID-19 dans leur cabinet, la question n’est pas encore réglée en Wallonie. Il aura donc fallu attendre plus de 6 mois pour donner une réponse positive à cette demande pressante des MG car, outre des freins d’ordre logistique (approvisionnement, respect de la chaîne du froid …), il a également fallu régler un problème de financement (budget régional vs fédéral).

En pratique, ça se passe comment ?

Pour vous aider à y voir plus clair, le CMG a développé un vade-mecum de la vaccination en cabinet, dans lequel vous trouverez un rappel de tout ce qu’il faut savoir sur les vaccins ainsi que les informations pratico-pratiques sur les procédures à suivre et les détails logistiques.

Pourquoi faire « encore » intervenir les MG à ce stade de la campagne de vaccination ?

À ce jour, nous sommes à 68,9% de la population (83,2% des 18+) ayant reçu min. une dose et 55,3% de la population (68,8% des 18+) présentant une vaccination complète (source : Sciensano). Nous sommes donc encore loin des 80% (voire même 90% selon certains experts) visés pour obtenir une immunité collective suffisante pour faire face à l’arrivée des variants. D’autant que les 18+ non vaccinés à ce jour sont composés d’hésitants vaccinaux, de personnes ayant un accès plus difficile aux soins ou de gens méfiants vis-à-vis des autorités. Et des anti-vax.

S’il ne sert à rien de s’investir auprès de cette dernière catégorie, les autres ne pourront être touchées qu’au travers une approche décentralisée et/ou de proximité (MG et Vacci-Bus à Bruxelles). Les régions l’ont bien compris, raison pour laquelle l’activité et le nombre de centres de vaccination seront donc diminués dès la mi-août, avant une fermeture de la plupart d’entre eux pour la fin du mois. À la rentrée, il ne restera plus que 4 centres de vaccination à Bruxelles (Forest, Molenbeek, Pacheco et Woluwe-Saint-Pierre) et plus aucun en Wallonie.

Le plus dur reste à faire

Selon le dernier rapport du baromètre de motivation (23/07/21), les hésitants vaccinaux représentent encore une tranche significative de la population :

• Dans les < 35 ans, 73% des non-vaccinés sont certains d’accepter un vaccin. Si l’on inclut les personnes vaccinées, 82% des personnes interrogées sont soit vaccinées, soit disposées à se faire vacciner.

• En juin, un bon nombre de personnes qui doutaient de la vaccination ont basculé du côté positif : 60 % des hésitants au début de la campagne de vaccination étaient disposés à se faire vacciner en avril et 18 % étaient déjà vaccinés.

Selon les réfractaires, hésitants et vaccinés interrogés, les meilleurs moyens d’inciter les sceptiques à se faire vacciner sont un entretien en face à face avec un professionnel de la santé et le fait de fournir des informations ciblées. Vous jouerez donc un rôle crucial dans l’augmentation de la couverture vaccinale … et aurez le mot de la fin dans cette campagne de vaccination !

Quels discours et attitude tenir face à l’hésitation vaccinale ?

Afin de vous permettre de faire face de manière constructive et efficace à l’hésitation vaccinale, le CMG a développé 2 vidéos pour vous préparer au rôle clé que vous allez jouer vis-à-vis de l’hésitation vaccinale dont font preuve certains de vos patients :

l’entretien motivationnel pour aborder ce sujet en consultation

• un exemple de mise en œuvre de l’entretien motivationnel en cabinet.

Ariane Peters